Financement participatif civique

Le décret législatif 97 / 2016 a adopté la loi sur la liberté de l'information, qui redéfinit la transparence en tant que moyen de protéger les droits des citoyens et de promouvoir la participation des personnes concernées à l'activité administrative.

La nouvelle norme reconnaît à chaque citoyen le droit d'accéder à toutes les données, documents et informations détenus par les administrations publiques sans qu'il soit nécessaire de prendre en charge des situations juridiquement pertinentes.

La demande d'accès est gratuite, à l'exception du remboursement du coût réellement encouru et documenté par le PA pour la reproduction de données ou de documents sur un support matériel.

L'instance doit identifier les données, documents ou informations en possession de l'Administration requise.

 

L'instance peut être soumise alternativement:

- le bureau qui détient les données, documents ou informations
- le bureau des relations publiques (URP, mail: urp@comune.bra.cn.it- PEC: commonbra@postecert.it)


Les méthodes de présentation sont:

- par courrier ou par fax dans les bureaux indiqués ci-dessus, avec une copie photostatique non autorisée d'un document de l'identité de l'abonné, ou directement à partir de ces bureaux;
- par télématique selon les procédures fournies par le CAD (D.Lgs 82 / 2005 et ss.mm.ii.). Plus précisément:
- signé par signature numérique ou signature électronique qualifiée;
- transmis au moyen de sa propre boîte e-mail certifiée;
- souscrites et transmises par courrier ordinaire avec une copie non authentifiée du document d'identité.


L'Administration est tenue de répondre à la demande par une commande expresse dans le délai de 30 jours, délai jusqu'à ce que les déclarations de toute contrepartie ayant des jours 10 jours de recevoir la communication des bureaux de la Ville pour s'exprimer. En cas de refus total ou partiel d'accès ou de non-réponse, le demandeur peut soumettre une demande de réexamen au responsable de la transparence, qui décide dans les jours 20. Alternativement, il peut faire appel au TAR dans les jours 60 ou au Défenseur Civique Régional, qui déclare dans les jours 30 (également contre la décision au Gestionnaire de Transparence après un examen).

 

Il est à noter que l'accès civique généralisé diffère du simple, puisqu'il ne concerne pas les données, documents ou informations obligatoires.
Il diffère également du droit d'accès aux documents mentionnés dans l'article 22 7 August 1990, no. 241, puisque ce dernier est un instrument destiné à protéger des intérêts juridiques particuliers contre des personnes ayant un intérêt direct, concret et actuel, correspondant à une situation juridiquement protégée et lié au document auquel l'accès est demandé.

 

Normes de référence

Décret législatif n.33 de 14 March 2013

Lignes directrices Anac

 

Pièces jointes:
Télécharger ce fichier (operative_30.11.17.pdf de accesso_indicazioni circulaire)accès circulaire_indica operative_30.11.17.pdf[Circulaire du 30.11.2017]1428 kB
Télécharger ce fichier (modulo_accesso civico generalizzato.pdf)form_accesso civico generalizzato.pdf[Le formulaire de connexion]95 kB
Télécharger ce fichier (general_ form_request of review.pdf)forme générale de demande de révision.pdf[Le formulaire de demande de révision]78 kB
Télécharger ce fichier (quaderno_accesso_civico.pdf)Le nouveau droit à \\\ 'accès civique[Lignes directrices Anci]1680 kB